200 villages tchadiens seront équipés par télévision satellite

0
158

Le président du comité de suivi et évaluation du projet de desserte de 200 villages tchadiens par télévision satellite, le député Acheikh Abakar Hassane a fait un point de presse, ce mercredi 13 mars 2019 à la maison des médias du Tchad sur le bilan à mi-parcours du processus du projet « Accès à la télévision par satellite pour 200 villages tchadiens ».

C’est un projet qui place dans le cadre des 10 programmes de coopération prioritaires destinées à stimuler la coopération entre la Chine et l’Afrique. « En ce qui concerne notre pays, 200 villages des différentes provinces du Tchad sont bénéficiaires de ce don », renseigne Acheikh Abakar Hassane.

Publicité Inet

C’est un processus a véritablement démarré le 28 août 2018 avec la cérémonie inaugurale qui a eu lieu à Mandelia. 3 phases ont été mises en exécution : la 1ère, une mission d’information sur le terrain, dans les provinces, la 2ème, une mission techniques de repérages et tests de signal du bouquet Startimes dans les provinces du Nord, Centre-Est et Sud-est et la 3ème avec la formation des techniciens et déploiement de ces derniers dans les provinces pour l’installation des télévisions par satellite.

« C’est ainsi que 60 techniciens ont été formés et procédé effectivement à l’installation de ladite télévision dans les provinces du Chari-Baguirmi, de Hadjer-Lamis, de Mayo Kebbi-Est et Ouest, de la Tandjilé, Logone Occidental et Oriental, du Mandoul, du Moyen-Chari, du Lac, du Bahr El-Gazal et du Kanem », explique-t-il.

Au total 109 issus de ces 12 provinces précitées sont déjà équipés. « Au cours des installations, nous avons constaté que certains villages ne disposent pas de 20 foyers équipés de téléviseurs et de sources d’énergie pour prétendre bénéficier du don », déplore Acheikh.

91 villages dans 10 provinces de l’Est et l’Extrême-nord ne sont pas encore équipés mais la même procédure est déjà lancée.

Ce projet devrait finir en février dernier mais prolongé jusqu’à avril en accord avec le ministère de la communication et l’Ambassade de la République Populaire de Chine au Tchad.

 

 

 

Toumai

Leave a Reply