Deby Chef d’Etat le plus actif, met fin aux fonctions de deux ministres

0
263

Au terme du décret n° 009, le président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement et président du conseil des ministres, il est mis fin aux fonctions de deux membres du gouvernement chargé de département ministériel Madame Ndolenodji Alixe Naimbaye, Ministre des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication et Monsieur Boukar Michel Ministre du Pétrole et de l’Energie.
C’est après avoir passé neuf (9) mois comme membre du gouvernement dans la 4ème république, qu’ils sont remerciés ce vendredi 11 janvier 2019. Dans cette 4ème République de Deby, Ndolenodji Alixe Naimbaye fut dans le tout premier gouvernement du 07 mai 2018 Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères, de l’intégration africaine, de la coopération internationale et de la diaspora, Ministre des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication et Porte-parole du Gouvernement dans celui du 18 juin 2018 puis l’actuel poste se voit emporter le vent d’Amdjaras. Pour quelle cause ? Parce qu’elle est communicatrice et qu’elle ne maitrise pas les TIC ? Seul l’ombre des observateurs pourront nous dire. Celle qui a recensement octroyé la licence de fournisseur d’accès internet aux opérateurs GM au détriment des petites entreprises de FAI (fournisseur d’accès internet). Finalement, le Groupe des Fournisseurs d’Accès Internet (GFAI) a-t-il obtenu la tête de Alixe Naimbaye comme souligné dans son point de presse ce jour 27 décembre 2018?
Boukar Michel, Ministre du Pétrole et de l’Energie, s’il a résisté durant neuf (9) mois sous la tempête de la IVe République, cette fois-ci 2019 serait pour lui un « cauchemar ». Il est depuis cet après midi de ce 11 janvier l’ex ministre du pétrole et de l’énergie. C’est au moment où ce secteur s’améliore (de nombreux de projets sont attendus en 2019) que cet ingénieur se voit retirer son fauteuil. Boukar, est l’un des acteurs principaux ayant aidé le Tchad à se doter des documents juridiques solides sur l’exploitation du pétrole mais également, l’un de ceux qui ont aidé le pays à mieux négocier ou renégocier les contrats dans le secteur pétrolier, énergétique ou minier.
En attendant la désignation des nouveaux « bamisnistes », Alixe Naïmbaye reprendra-t-elle certainement son micro et son collègue Boukar Michel à son statut d’Ingénieur en électricité et climatisation.

Toumai

Leave a Reply