Manifestation : 16 lauréats en instance d’intégration arrêtés puis libérés

0
193

16 lauréats en instance d’intégration à la fonction publique ont été arrêtés hier, 25 février par les éléments de force de l’ordre et de sécurité puis libérés quelques heures plus tard.

Ces derniers se sont réunis devant le palais de la démocratie de Gassi dans le 7ème arrondissement pour déposer leur mémorandum au président de l’assemblée nationale. « C’est au niveau de l’assemblée que les décisions sont prises donc on doit remettre ce mémorandum pour interpeller les députés sur ce qu’il faut faire. C’est la raison pour laquelle, on a décidé de déposer ce mémorandum, puisque dans notre note envoyée au ministère de l’intérieur pour nous autoriser ce sit in, aucun résultat ne nous ait été donné. Juste après, ils nous ont interdit d’aller à l’entrée du portail de l’assemblée nationale. La police est arrivée pour nous dire de monter dans le véhicule. Et que c’est un sit in qui n’est pas autorisé. On nous a ramassé pour le commissariat central », a raconté le porte-parole de ces lauréats, Madjadoum Nayengar.

Publicité Inet

Au commissariat central, les 16 lauréats ont présenté leur banderole afin qu’il ne soit libérer. « Ils ont lu et ils ont dit que nous sommes dans notre droit de revendiquer ce qui nous touche au cœur », a-t-il expliqué.

Le porte-parole a mis en garde les autorités de tutelle en charge de leur dossier de trouver une solution. « On ne demande pas une solution au niveau du ministère de l’intérieur mais plutôt une solution au niveau du ministère qui nous a formé ainsi que le ministère de la fonction publique. Nous demandons qu’ils nous trouvent une solution, au cas contraire, nous allons jamais baisser les bras mais nous allons toujours continuer à lutter », précise Madjadoum Nayengar.

Toumai

Leave a Reply