Session ordinaire 2019 : Le CESC penche sur l’autonomisation de la femme tchadienne

0
284

Durant deux semaines de travaux, la première session ordinaire 2019 du Conseil Économique, Social et Culturel (CESC) relatif à la femme tchadienne a pris fin, ce mardi 19 février 2019 au palais du 15 janvier de N’Djamena.

Commencé le 05 février dernier, les conseillers de la République se sont planchés sur le thème d’ordre socioéconomique relatif à l’autonomisation de la femme tchadienne. Au cours de 14 jours des séances plénières consacrées à l’étude du thème retenu cette année : « Les pesanteurs socioculturelles et l’autonomisation de la femme tchadienne », les conseillers de la République ont déterminé les différents types de pratiques traditionnelles néfastes et leurs conséquences négatives au progrès socioéconomique de la femme c’est-à-dire son autonomisation. Un principe mal compris et réfuté par certaines personnes.

Publicité Inet

Ils ont proposé des pistes de solutions en vue de juguler les pratiques traditionnelles néfastes au bien-être de la femme tchadienne.

« Conformément à la loi, ces recommandations seront transmises au Président de la République et au Président de l’Assemblée nationale, destinataires des conclusions de nos travaux », conclu le président du Conseil Économique, Social et Culturel, Abdelkerim Ahmadaye Bakhit.

 

 

Toumai

Leave a Reply