TCHAD : LA CONFÉDÉRATION NATIONALE DES TRADIPRATICIENS DU TCHAD CONTINUE SA LUTTE DANS LA VULGARISATION DES PLANTES MÉDICINALES

0
343

La confédération nationale des tradipraticiens du Tchad (CNTT) a tenu un point de presse ce samedi 2 novembre 2018 dans les locaux de leur siège national. C’est un point de presse relatif à la problématique de la biodiversité dans son ensemble.

La CNTT est une organisation à but non lucratif créée le 13 Mars 2013 à N’Djamena. Elle se fixe pour objectifs : la vulgarisation des plantes médicinales, la création et protection des jardins botaniques, la préservation et protection de l’environnement, la conservation de la biodiversité, la promotion de la médecine traditionnelle, la formation des tradipraticiens. Grace au ministère de l’environnement, de l’eau et de la pêche, la CNTT à prit part à l’atelier de sensibilisation et de renforcement des tradipraticiens qui a eu lieu à Douala les 17 et 18 Septembre 2018 réunissant 10 pays d’Afrique de la commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) d’où le Tchad. Plusieurs thèmes avaient été débattus avec des ateliers sur la biodiversité et la biologie ainsi que ses valeurs.

Publicité Inet

Pour le vice-président de la plateforme des tradipraticiens de l’Afrique centrale, Asdjim Madjadoumbé, «Le pays dispose des ressources biologiques appréciables, susceptibles de soutenir la politique de développement et les actions de lutte contre la pauvreté ». Il rappelle aussi que l’accès aux ressources génétiques se fait à bases d’herbier national et les connaissances traditionnelles liées aux génétiques.

ALLARAMADJI INNOCENT

Toumai

Leave a Reply